Vidéosurveillance et vidéoprotection, quelles différences ?

L’insécurité règne partout, d’où l’importance de se protéger. Parmi les moyens les plus prisés, l’installation des caméras s’avère efficace pour assurer la sécurité tant des biens qui y sont entreposés comme des personnes qui occupent le lieu. Les caméras peuvent être installées dans des zones privées comme les bureaux, les domiciles, les entrepôts ou des zones publiques comme les bars, les restaurants, les hôtels… Certaines réglementations doivent être respectées avant d’installer ces systèmes, que ce soit pour la vidéosurveillance ou pour la vidéoprotection.

La vidéosurveillance : caméra pour les lieux privés

La vidéosurveillance est un moyen de sécurité destiné aux endroits réservés, plus précisément pour les lieux privés non fréquentés par le grand public. Ainsi, les caméras visent les entrées et les sorties, les zones de stockage, les couloirs ou les postes de travail. En ce qui concerne la réglementation, il faut signaler la présence du dispositif aux personnes concernées à l’aide d’un panneau affiché sur un lieu bien visible à tous, il faut prévenir le CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) des images enregistrées pour pouvoir les visionner si une plainte a été saisie, les personnes habilitées et sensibilisées sont les seules qui peuvent visionner les images. Le non-respect de ces règles peut emmener à des sanctions comme l’emprisonnement et le paiement d’amende.

La vidéoprotection : caméra pour les lieux publics

La vidéoprotection est un moyen de protection qui vise à surveiller des lieux accessibles à tous. Comme la vidéosurveillance, son installation est soumise à certaines règles comme la réglementation de responsabilité, la réglementation de suivi et de contrôles et la réglementation d’autorisation préfectorale préalable. C’est le Préfet qui autorise l’installation du dispositif dont le formulaire est à retirer dans le bureau de la préfecture ou à télécharger en ligne. Il faut bien noter que la caméra est réservée à des voies recevant du public.

La différence entre vidéosurveillance et vidéoprotection

Vidéosurveillance et vidéoprotection sont deux systèmes sécuritaires qui se différencient par leur installation : la vidéosurveillance est réservée à des endroits privés alors que la vidéoprotection est destinée aux places publiques. Pour les deux cas, tous les concernés doivent être au courant de l’existence du dispositif à l’aide d’une affiche visible. L’installation de la vidéoprotection ne peut être autorisée qu’à double condition pour être mise en œuvre par une autorité publique compétente (le Maire, le Préfet) et pour atteindre ses finalités comme protéger les bâtiments et leurs abords, prévenir les atteintes à la sécurité des personnes, régulariser la circulation routière, etc.

Entreprise : la vidéosurveillance indispensable pour la protection des employés et des locaux
Faites des économies d’assurance avec la vidéosurveillance