En quoi consiste le profil médical SIGYCOP ?

Le profil médical SIGYCOP

Afin de pouvoir servir son pays en tant que militaire ou policier, une personne doit passer des tests médicaux lui permettant par la suite de poursuivre son parcours. Pour pouvoir établir ce genre de profil, le sigycop est un examen important dont voici les principes et les principales modalités d’interprétation.

Le SIGYCOP

Le SIGYCOP est un acronyme. Chaque lettre désigne un état du corps d’une personne et cela fait l’objet d’une évaluation. Le S désigne l’examen de la ceinture scapulaire et des membres supérieurs, puis le I désigne l’examen de la ceinture pelvienne et des membres inférieurs.

Quant au G du sigycop, il désigne l’examen de l’état de santé général de la personne. Le Y ses yeux et sa vision, le C son sens chromatique et le O concerne son niveau d’audition. Enfin, le P désigne l’examen du psychisme de la personne afin de vérifier qu’il est mentalement apte à effectuer des missions à risques. En plus de l’état physique d’un candidat, son état émotionnel et est aussi très important pour évaluer sa capacité de résistance au stress. Cela peut déteindre sur le comportement de l’individu.

La détermination du profil des candidats

Pour entrer dans l’armée française, faire partie de la police nationale française ou pour devenir sapeur-pompier, il faut avoir le profil adéquat. C’est pourquoi le sigycop permet de déterminer le profil médical des candidats durant leur période probatoire. C’est en leur donnant des notes se basant sur les critères précédemment cités. Pendant une visite médicale que leurs aptitudes sont notées de 1 à 6 ou de 0 à 5 en ce qui concerne l’examen du psychisme.

La suite de nombres ainsi obtenue au terme de cette évaluation permet de déterminer si un candidat est apte au service militaire. En effet, dans l’armée il existe plusieurs postes et sections (forces spéciales, officiers de réserve, armée de terre, armée de l’air…etc) et grâce au sigycop il est plus simple de décider si une personne est plus chevronnée à entrer dans une section spécifique plutôt que dans une section déterminée lors de son premier choix.

Le système de notation

Afin d’obtenir un résultat montrant exactement quelles sont les capacités des candidats, le sigycop est un examen fiable sur lequel s’appuie l’ensemble des sections de l’armée française. C’est en attribuant un coefficient justifié à chaque critère des candidats qu’il est possible de bien les juger.

Alignés sur une ligne, c’est sous les sigles que sont attribués les coefficients d’évaluation. Comme les critères d’un poste dans l’armée, dans la police ou chez les pompiers sont déjà préalablement profilés, c’est après l’évaluation d’un candidat, que l’on compare ses résultats obtenus avec des profils types. Par exemple, le profil d’un officier des armes se compose de la suite de chiffres suivant : 2 2 2 5 4 3 0 et le profil médical d’un opérateur de détection se compose des chiffres suivant : 3 2 3 5 4 2 1. Par conséquent, si les résultats au sigycop d’un individu s’en rapprochent très fortement, il peut prétendre au poste.

Quel type de coffre-fort choisir ?
Comment améliorer la performance de vos projets RH ?