Vol de vêtements / textiles : quels sont les dispositifs qui peuvent être mis en place ?

Protéger ses biens est primordial face aux vols divers, qu’il s’agisse de vol dans un endroit public comme les magasins ou de vol dans un lieu privé comme votre domicile. Les vols ne cessent de se multiplier, quelque soit le pays, il est toujours présent. Pauvreté, désir,… les raisons sont nombreuses. Par exemple, certains vendeurs sont attirés par des vêtements alors qu’ils n’ont pas le moyen de les payer et ils préfèrent voler. Heureusement que les solutions existent !

Le fonctionnement de l’Antivol pour les vêtements

Pour prévenir le vol à l’étalage, les commerçants se tournent vers différentes solutions discrètes mais efficaces comme l’antivol pour vêtement. Ce dernier protège l’article surtout dans le domaine du textile. Ces petits gadgets s’appellent badge d’antivol ou étiquette d’antivol, ils se déclenchent si l’article sort du magasin sans être payé, par contre ils se détachent du vêtement au moment du paiement à la caisse. Ce sont d’excellents moyens de sécurité qui visent à empêcher les voleurs de sortir du lieu où le vol a été commis.

Les antivols : des équipements discrets

Il y a plusieurs sortes d’antivols dont les propositions suivantes pourront intéresser les vendeurs : le badge (un petit boitier de différentes formes fixé sur les articles, il émet des sons lorsqu’il s’éloigne du périmètre autorisé ou le vêtement est imbibé de liquide indélébile au moment du vol). A part ce dispositif, on peut utiliser également l’étiquette antivol magnétique qui se colle sur l’article, ce dispositif est doté d’un circuit imprimé assez fin détecté par le dispositif de sécurité lorsqu’elle n’est pas enregistrée donc l’article n’est pas payé. Ces équipements sont très discrets, les voleurs ne remarqueront rien au moment du vol, ce qui permet de mieux les attraper.

Les différents types d’antivol

Il existe un large choix d’antivols sur le marché, pour les magasins, on peut distinguer l’antivol avec technologie RF ou radio-fréquence, l’antivol avec technologie AM ou acoustomagnétique et l’antivol avec technologie EM ou électromagnétique. Il est important de préciser l’article que vous voulez protéger auprès du fournisseur d’antivol. Voici quelques exemples d’antivols : les étiquettes sont adaptées à différentes choses même les plus petites ; le macaron est utilisé par l’industrie textile (robe, pantalon, jupe) ; le boitier ou l’antivol araignée est pour les DVD, les CD et les jeux vidéo ; le câble auto-alarme est pour les smartphones ; les étiquettes RF ou radio-fréquence sont pour les chaussures, etc. On peut demander des conseils aux fournisseurs avant d’acheter.

Les méthodes actuelles pour éradiquer le vol de vêtement dans les cabines d’essayage
Fouille des sacs à la sortie des magasins : les droits d’un agent de sécurité